Cercle d'échanges Pourparlers&Agir
Épistémè

Intervenants

Isabelle COLLIN-LACHAUD

Professeure à l’Université de Lille. Isabelle COLN-LACHAUD enseigne le marketing et fait de la recherche en marketing de la distribution depuis 2006. Nommée rédactrice en chef associée de la revue Décisions Marketing pour le track « retail » depuis 2016, elle en est devenue co-rédactrice en chef depuis mai 2019. Professeure invitée à la Saïd Business School de l’Université d’Oxford en 2019, elle est reconnue comme experte de la recherche en distribution. Elle a coordonné l’ouvrage « Repenser le commerce : vers une perspective culturelle de la distribution » paru en 2014 et organisé a de multiples reprises le colloque Etienne Thil consacré à la recherche en distribution. Expérimentée dans le montage et la gestion de projets de recherche, elle a également à coeur leur valorisation en formation initiale et continue et auprès de la société civile. Ses travaux ont été communiqués et publiés dans de nombreuses revues et conférences nationales et internationales.

Isabelle Colin-Lachaud est Directrice scientifique de la chaire industrielle de recherche TREND(S) (TRANSFORMATION OF RETAILING ECOSYSTEM(S) & NEW market DYNAMICS). TRENDS est une chaire industrielle qui a pour vocation de produire et diffuser de la connaissance afin de répondre aux besoins futurs en compétences de la filière de la distribution sur le territoire de la MEL et de la région des Hauts de France, et de faire rayonner celle-ci au plan international.

Benoit DEMIL

Benoit DEMIL est professeur des universités à l'Université de Lille (IAE de Lille) depuis septembre 2006. Il dirige depuis janvier 2021 le laboratoire LUMEN, focalisé sur les mutations des organisations et des dispositifs de gestion face à un monde en transformation. Ces dernières années ont en effet témoigné de modifications profondes dans la société : défi climatique ; nouvelles formes d’organisation du travail et de gouvernance des entreprises ; inégalités croissantes au sein des sociétés ; digitalisation massive de nombreuses activités et importance stratégique des données ; demandes sociales pour une plus grande transparence et interrogation sur la légitimité des formes de pouvoir. Pour les organisations, qu’elles soient privées, associatives ou publiques, les défis sont nombreux et nécessitent de repenser les façons d’agir. Benoit DEMIL est par ailleurs rédacteur associé de la Revue de l’Entrepreneuriat et a été élu, en 2018, président de l’Association Internationale de Management Stratégique (AfIMS). Ses travaux de recherche se situent à l'intersection du management stratégique et de l'entrepreneuriat. Il enseigne le management stratégique et les théories des organisations, ainsi que des séminaires de recherche. En qualité de directeur du LUMEN, il est attaché aux capacités de dialogue et de co-construction des enseignants-chercheurs avec le monde socio-économique.

Xavier LECOCQ

Xavier LECOCQ est professeur en management stratégique à l'Université de Lille. Ses recherches portent sur les « Business models » et sur les formes collaboratives des organisations (réseaux, communautés open source, innovation collaborative...). ) et ont été publiées dans des revues internationales prestigieuses. Xavier Lecocq est le fondateur de la Business Model Community (http : //businessmodelcommunity. com) qui regroupe plus de 400 chercheurs du monde entier travaillant sur les modèles d'entreprise. Il a été chercheur invité à l'Université de Stanford et à l'Université du Maryland. En 2002, Xavier a défendu avec Benoît Demil, alors à contre-courant de la littérature et de la pratique, l'idée que la "gouvernance de bazar" (la structure de gouvernance organisant les communautés libres et open source) pouvait être mise en œuvre bien au-delà des biens numériques et constituer une alternative à l'entreprise, au marché et au réseau pour toutes sortes d'opérations. Xavier Lecocq est actuellement le co-directeur du Master en Management à l'Université de Lille. Il dirige l'équipe de recherche en management stratégique, organisation et innovation.

Conférence du 8 avril 2021

Anne Goffard

Enseignante-chercheure et médecin, Anne Goffard est virologue.

Après une thèse de doctorat sur les protéines d'enveloppe de l'hépatite C avec le Dr J. Dubuisson, elle a travaillé sur le rôle des entérovirus dans le développement du diabète de type 1.

Aujourd'hui, elle étudie le rôle des coronavirus dans les exacerbations des maladies pulmonaires chroniques.

Au CHU de Lille, elle est chargée de coordonner la préparation des situations sanitaires exceptionnelles dans les laboratoires, notamment les émergences virales.

Elle enseigne la virologie à la faculté de pharmacie de Lille.

Jean-Pierre LETARTRE

Jean-Pierre Letartre rejoint le cabinet EY (ex Ernst & Young) en 1985 et accède au poste de Directeur Général pour la France en 2005, puis Président en 2008. En 2017, il est promu Managing Partner de la région Western Europe et Maghreb (WEM).
A ce titre, il siège au comité exécutif de la zone EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde, Afrique).

En 1989, il prend la direction du Centre des Jeunes Dirigeants du Nord. Membre de la Commission « Entrepreneurs, Entreprises et Société » du MEDEF depuis de nombreuses années, il participe aux travaux sur le développement des PME. A ce titre, il co-rédige, en 2001, le livre « Qu’attendez-vous pour entreprendre ? La réussite des entrepreneurs » puis, en 2006, l’ouvrage intitulé « L’ambition de grandir, paroles d’entrepreneurs » en collaboration avec le MEDEF.

En 2007, fort de ses convictions et de son expérience auprès du monde entrepreneur, il co-fonde l’association « Citizen entrepreneurs » (anciennement Les Journées de l’Entrepreneur)

Jean-Pierre Letartre a été nommé en juillet 2013 personnalité qualifiée du conseil exécutif du Medef et Président du Pôle « France 2020 » (Prospective / Richesse des diversités / ETI / Nouveau dialogue). En avril 2014, Jean-Pierre Letartre a été promu au grade de Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur.

Depuis 2019, il préside ENTREPRISES & CITES, l'un des plus importants campus entrepreneuriaux et patronaux de France ainsi que le groupement d’employeurs ALLIANCE EMPLOI.

Loïc BERGER

Chercheur économie de l'environnement, IÉSEG School of Management,

le domaine de recherche de Loïc Berger est l'économie du risque et de l'incertitude. Il étudie en particulier, la façon dont les décisions des individus et des organisations sont prises en présence d'incertitude, et les effets de l'incertitude sur le bien-être des agents économiques.

Pr. Oliver COLOT (PhD)

Professeur de Classe Exceptionnelle à l’Université de Lille, Olivier Colot dirige le Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille (CRIStAL – UMR 9189) depuis sa création le 1er janvier 2015 (470 membres). Il assure la fonction de Directeur de l’Ecole Doctorale « Lille Nord de France » qui regroupe 800 doctorants and 500 directeurs de thèse.

Olivier Colot est à l’origine de plus de 130 publications scientifiques.

Thématiques scientifiques et direction de thèses

  • Fusion de données ; Théorie des fonctions de croyance ; Logique floue. Application au traitement et l’analyse d’images, à la reconnaissance des formes.
  • Direction scientifique : 11 thèses soutenues et garant d’une HDR.

Michèle FRIEND

Après avoir étudié la philosophie à la prestigieuse université Mac GILL, Michel FRIEND obtient son doctorat à l’université Saint Andrews en Ecosse. Elle se spécialise par la suite en philosophie des sciences, épistémologie et philosophie du langage. Après avoir intégré l’université George Washington (Washington DC), elle s’intéresse à la philosophie des Mathématiques, de la théorie de la relativité, de la chimie, de l’économie de l’environnement et de l’informatique.

Fin janvier 2020, elle rejoint l'Université de Lille (Unité de Catalyse et de Chimie des Solides). Elle intègre un projet pilote consacré à la re-conception de la science à la lumière des changements de la planète. Ses recherches portent sur la conception de ce qu’elle appelle Boussole institutionnelle, outil multicritère d’aide à la décision développé dans le cadre de la valorisation de la biomasse mais transférable. Cette méthodologie novatrice détaillée dans un ouvrage en cours d’écriture permettra d’évaluer des projets, des systèmes, des organisations et des institutions.

Projet soutenu par l'I-SITE